— After.

2053, Vidéo, 12'50.

Ce plan fixe, sans son, nous invite à une certaine écologie de l’attention, prônée par le philosophe Yves Citton. Le mouvement des épicéas, hêtres et sapins évoque une danse chorale, libre et harmonieuse. Au premier plan, une grue effectue des rotations autour de son axe. C’est l’unique degré de liberté qui lui a été donné pour interagir avec le vent et se maintenir en équilibre. Elle semble avoir été abandonnée à elle-même, comme détachée de sa vocation industrielle. Une évocation poétique qui appelle au renversement des obsessions productivistes de l’anthropocène.
-
This static shot, without sound, invites us to a certain ecology of attention, advocated by the philosopher Yves Citton. The movement of spruces, beeches and fir trees evokes a choral dance, free and harmonious. In the foreground, a crane rotates around its axis. This is the only degree of freedom it has been given to interact with the wind and maintain its balance. It seems to have been abandoned to itself, as detached from its industrial vocation. A poetic evocation that calls for the reversal of the anthropocene's productivist obsessions.

Maxime Guedaly

Texte publié le 14 juin 2019.

— Les Rencontres d'Arles 2019.
1er juillet au 25 août.
Exposition collective WIP#19.
Découvrir les artistes présentés et plus d'informations.
Gymnase, nouveau collège Mistral.
Rue Pierre-Louis Rouillard.
Entrée libre de 10h à 15h00.

— AFTER. 2053
Version 480p. Envoyez moi un email pour le mot de passe ou meilleure qualité.

 

Using Format